textes philosophiques sur lengagement

"Aide-toi et le ciel t’aidera", en quelque sorte... mais non, c’est encore plus que cela ! Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 179 (4):643-643 (1989) Authors Bruno Huisman Abstract This article has no associated abstract. 13 On songe ici par exemple au texte de « Présentation » des « Temps modernes », écrit par Sartre dans le premier numéro de la revue, en octobre 1945, qui est aussi un « manifeste » de l’engagement. Or il est peut-être abusif, en tout cas problématique, de dire que la littérature c’est de la « praxis » : un écrivain, parce qu’il écrit, n’est-il pas du côté des morts, de ceux qui témoignent, et non des vivants ? Hegel: Leçons sur l'histoire de la philosophie I: La philosophie grecque De Thalès à Anaxagore (Bibliotheque Des Textes Philosophiques) (French … Les mots, en ce sens, ne sont pas des « pistolets chargés » — d’où peut-être le sens de la critique que Sartre fait des surréalistes, accusés de pratiquer une littérature de « destruction37 », eux qui furent comme on le sait de grands usagers (réellement et métaphoriquement) du pistolet. On songe ici à Sartre, avec Les mots, et surtout à Leiris, avec L’âge d’homme : « Faire un livre qui soit un « acte », tel est, en gros, le but qui m’apparut comme celui que je devais poursuivre, quand j’écrivais L’Age d’homme [...] Il s’agissait moins là de ce qu’il est convenu d’appeler « littérature engagée » que d’une littérature dans laquelle j’essayais de m’engager tout entier27 ». 34Si l’engagement concerne essentiellement l’action, ou bien encore le fait de prendre la parole publiquement, n’est-il pas paradoxal, ou en tout cas problématique, de parler de littérature engagée ? Jean-Yves Jouannais, Artistes sans oeuvres, I would prefer not to, Hazan, 1997. C’est précisément parce qu’on n’est assuré de rien et qu’on ne sait pas ce qui va advenir qu’on prend le risque. les jours vont s’allonger, les nuits (...). Cette ressource propose quelques textes philosophiques sur le thème du Langage. Inversement, quelle conception de la littérature est en jeu dès lors qu’elle vient illustrer ce qu’on nomme engagement ? S’il le fait à vide il ne devient pas poète pour autant, il parle pour ne rien dire19 ». 35Si l’engagement concerne l’action et qu’il se donne essentiellement dans une parole, n’est-ce pas forcer le sens de ce mot que de l’illustrer par l’exemple de la littérature ? Canadian Journal of Learning and Technology (2013-03-01) . Proposer un texte. 9Certitude pratique, incertitude théorique, l’engagement serait cet acte par lequel un sujet suspend son jugement et prend une résolution. Google Scholar provides a simple way to broadly search for scholarly literature. 8 D’où l’idée de Sartre selon laquelle toute philosophie est « pratique », c’est-à-dire efficace ou non dans une société donnée (Questions de méthode, Gallimard, coll. Les textes suivants sont pour la plupart des classiques. 47C’est une littérature embarquée parce que c’est de l’action : il faut écrire au jour le jour, agir coûte que coûte. Un grand merci tous ceux qui ont envoy des extraits par mail. cit., p. 165. Pour lui, un écrivain est « vivant avant que d’être mort », il « parle pour ses contemporains31 ». The press publishes high-quality academic titles in a broad range of fields including music, art & theory, architecture, media & visual culture, text & literature, history & archaeology, philosophy, society, gender & diversity. 22L’urgence de l’engagement, l’absence de calcul de conséquences va aussi de pair avec l'imprévisibilité de l’engagement : imprévisibilité assumée, liée au fait que l’action se déploie dans le temps. In Bouju, E. An inquiry into educational technologists’ conceptions of their philosophies of teaching and technology / Enquête sur les conceptions philosophiques de l'enseignement et de la technologie élaborées par les technologues de l’éducation Parce que le tout « premier amour » est un mythe, qu’il ne peut exposer celui qui le regrette qu’à une contradiction — rechercher la répétition de la toute « première fois », comme Don Juan — le mariage est la seule manière de « reprendre » cette première fois, soit, en engageant l’amour devant une communauté, de lui donner une dimension éthique, de le faire durer11. 37Je m’appuierai ici, pour examiner ce problème, sur les distinctions que Hannah Arendt a établies, dans Condition de l’homme moderne, entre « œuvre » et « action23 ». Toutes sortes de choses se produisent qui viennent à l’aide de celui qui s’est mis sur sa voie, alors qu’elles ne se seraient jamais révélées autrement. Un texte essentiel de Goethe, qui insiste sur la notion fondamentale de l’engagement personnel afin que joue la magie de la vie ! L’engagement de Socrate, c’est que sa pensée se juge, se formule, s’éprouve par ses actes : la mort de Socrate, c’est l’engagement de sa philosophie, une manière de « faire savoir », notamment, « qu’il vaut mieux subir l’injustice que de la commettre » ; une façon de faire advenir le vrai par la parole, d’être tout entier, toute sa personne, capable de répondre du vrai. p. 296 ; celle de l’action, p. 222 sqq. C - 13013 Marseille FranceVous pouvez également nous indiquer à l'aide du formulaire suivant les coordonnées de votre institution ou de votre bibliothèque afin que nous les contactions pour leur suggérer l’achat de ce livre. 1Avant den venir à la recherche proprement dite dune « définition philosophique de lengagement », je voudrais pour commencer poser la question suivante : quest-ce que la philosophie peut bien savoir de lengagement ? Pour reprendre la distinction que Barthes faisait entre les les « écrivants » et les « écrivains2 » on pourrait dire qu’il y aurait d’un côté les « philosophants » et de l’autre les « philosophes » : les « philosophants » — sophistes de l’antiquité ou philosophes engagés — pour qui la pensée philosophique serait, comme Barthes le dit des « écrivants », une action transitive, un moyen au service d’une fin personnelle ou commune — salut de l’individu, fin politique ou morale — dont le langage serait en somme un moyen pour défendre des idées, convaincre, changer le monde. Toutes sortes de choses se produisent qui viennent à l’aide de celui qui s’est mis sur sa voie, alors qu’elles ne se seraient jamais révélées autrement. © Carole Braéckman - www.lhibiscus.fr - mai 2010 13Tels ces voyageurs égarés en forêt, que Descartes donne en exemple, qui, au croisement de deux chemins dont ils ignorent l’issue, n’ont rien de mieux à faire que de « s’engager » sur l’un des deux, sans hésiter et sans revenir en arrière, « car au moins ils arriveront à la fin quelque part, où vraisemblablement, ils seront mieux que dans le milieu d’une forêt5 ». Et Jean-Paul Sartre, Qu’est-ce que la littérature ?, Gallimard, 1948, coll. 11A l’encontre du geste métaphysique qui consiste à réfléchir aux fondations de la connaissance, de la morale, du monde qu’on veut habiter, Descartes énonce donc cette évidence : il faut trouver un logement de fortune en attendant d’en avoir construit un nouveau4. de prendre des initiatives ou de création,(créer). "Aide-toi et le ciel t’aidera", en quelque sorte... mais non, c’est encore plus que cela ! S’engager c’est forcément avoir affaire avec la parole : « donner sa parole », ou bien encore « prendre » la parole : prendre la parole avec le langage dont on dispose, prendre la parole que le langage déjà constitué nous tend. Certains d'entre eux sont commentés, voir la section commentaires philosophiques. Toute une série d’événements découlant de cette décision se mettent au service de l’individu, aplanissant les incidents imprévus, favorisant des rencontres et l’assistance matérielle que l’on n’aurait jamais osé rêver d’obtenir. Makowiak, Alexandra. 18Plus qu’une dimension morale (connaissance du bien et du mal) ou pratique (rapport avec une volonté pure), l’engagement a donc une dimension « pragmatique » : que faire à partir de ce qui nous est donné, comment être le plus efficace avec les moyens du bord ? Ainsi, on peut être l’auteur d’une œuvre, mais on n’est pas « l’auteur » de sa vie — c’est pourquoi la forme radicale de l’engagement, c’est le dandysme : les dandys sont des « artistes sans oeuvres » qui formulent cette revendication extrême, et paradoxale, d’être les auteurs de leur vie25. Si on considère la philosophie comme une activité purement spéculative dont le propre serait de parler dun monde dont elle a dabord suspendu la réalité, lengagement est en effet, pour la philosophie, une forme de paradoxe. Find many great new & used options and get the best deals for Bibliotheque des Textes Philosophiques: Pierre Duhem - Sauver les Apparences : Sur la Notion de Theorie Physique de Platon a Galilee by Pierre Duhem (2019, Trade Paperback) at the best online prices at eBay! ), pour répondre à cette question qui se pose de manière urgente du point de vue de l’existence : qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qu’on peut faire quand on ne sait pas quoi faire ? 4En effet, si toute philosophie a peut-être l’engagement pour horizon, toute philosophie n’est pas nécessairement engagée. Textes philosophiques : Le langage mis à jour le 20/08/2008. Bruno Huisman & François Ribes. Plus que commencement absolu, l’engagement est donc une réponse à une situation donnée : donné d’une situation, d’une histoire, d’une société — dont il faut suivre les lois et les coutumes si l’on veut s’engager en elle, nous dit Descartes6 — mais aussi donné d’un corps, de ce qui dans l’action est nécessairement lesté de passions. 29 Sur la temporalité de l’œuvre, Hannah Arendt, op. Qu’est-ce qu’on peut faire en attendant de savoir ce qu’on doit faire ? Par auteurs, Par personnes citées, Par mots clés, Par géographique, Par dossiers. Sartre peut alors affirmer, à l’inverse, qu’« il faut témoigner et représenter le monde34 ». Si l’engagement révèle un acteur plus qu’un auteur, alors le premier problème est le suivant : comment rester un auteur en faisant de la littérature engagée ? Exigence d’accord entre la pensée et la pratique, entre la subjectivité qui pense et la communauté dans laquelle elle s’inscrit, entre la pensée et le corps qui lui est lié, entre le sujet enfin qui tente de se délier du monde pour le comprendre et ce monde qui en même temps le comprend et le lie. On en arrive ici à la dernière acception du mot « engagement », que le dictionnaire présente comme un néologisme : « action de s’engager dans l’action sociale, politique, affirmation de ses convictions, prise de position sur les grands problèmes contemporains. », ou bien encore « avez-vous quelque chose à dire ?20 ». Et d’autre part les « philosophes », qui à l’instar des « écrivains », accompliraient une fonction « intransitive » ; leur action se déploierait au sein même de la pensée qui leur sert d’instrument, et c’est en se limitant à la question « comment ? Quand on a le temps, on peut s’offrir le luxe de méditer : quand le temps ou la situation pressent, c’est alors que l’engagement devient nécessaire. 43C’est le paradoxe que formule Jean-François Louette, lorsqu’il dit que la littérature engagée « n’est pas une littérature de témoignage », et en même temps, que « c’est une littérature de témoignage30 ». Et cette exigence — du fait même qu’elle se pose comme simple exigence — est peut-être toujours posée à partir d’une position radicale de désengagement : la philosophie doit d’abord interroger le langage commun avant de s’en servir, se désengager de la conversation, faire servir au langage d’autres fins que celles de la discussion ou du débat, conditions nécessaires pour savoir ce dont on parle et aussi pour s’entendre : l’engagement ne serait donc pas un acte immanent à l’activité philosophique, mais lui serait d’une certaine façon extrinsèque. S’engager dans une direction, pour un sujet, c’est donc se lancer, sans savoir forcément où l’on va, sans savoir si ce qu’on fait est bien ou non, si l’acte va atteindre ou non ses fins. OpenEdition est un portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales. La forme la plus propre de la responsabilité que la philosophie aurait à tenir ne serait-elle pas celle, en ce sens, d’un « engagement manqué » — pour reprendre les termes par lesquels Barthes qualifiait le travail de l’écrivain1 ? You connect to our website, choose the analytic app you need, upload a CSV of data, and the data will be processed in the background. 9 René Descartes, Les passions de l’âme, GF Flammarion, 1996, §211. L’engagement est donc à la fois rétrospectif (il prend acte du passé) et prospectif (il regarde vers l’avenir). Title: Acfas_Viau.Joly.doc Author: ibrochu Created Date: 6/15/2001 3:17:46 PM Maximes et pensées, suivies de dialogues philosophiques. » — du « sens », de la possibilité d’une action commune. Toute une série d’événements découlant de cette décision se mettent au service de l’individu, aplanissant les incidents imprévus, favorisant des rencontres et l’assistance matérielle que l’on n’aurait jamais osé rêver d’obtenir. S’engager, c’est agir avec avec les instruments qui existent au lieu d’en inventer d’autres, tester la validité d’une théorie à son efficacité8. L’engagement a peut-être toujours quelque chose à voir avec le manifeste, la déclaration, la profération13. 1157 textes disponibles dans la base. L’audace donne du génie, de la puissance et de la magie. Les grands textes philosophiques sur le droit. Portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales, Engagement littéraire et morale de la littérature. ISBN-10: 2711600971. 1.). la possibilité de se retirer et toujours aussi dès qu’il s’agit C’est pourquoi la réflexion de Kierkegaard sur le mariage consiste aussi à dire que l’engagement sauve le « premier amour » du secret dans lequel il est maintenu et donc nié, puisqu’il n’existe pas aux yeux des autres. Nous avons aussi ajouté aux classiques quelques originaux. La différence entre une déclaration d’amour et le mariage repose aussi sur le caractère privé de la première et le caractère public du second. Makowiak, A. 3 Discours de la méthode, Nathan, 1981, p. 48. C’est pourquoi l’on peut souvent s’engager, comme on dit, « tête baissée ». 7 Blaise Pascal, Les Pensées, §233, éd. Cf. Search across a wide variety of disciplines and sources: articles, theses, books, abstracts and court opinions. Buy Proclus: Commentaires Sur Le Timee Livre 1 (Bibliotheque Des Textes Philosophiques) by Vrin (ISBN: 9782711606269) from Amazon's Book Store. », à la simple formulation de problèmes, qu’ils finiraient par retrouver la question du « pourquoi ? L’engagement, c’est un acquiescement à la durée et à son caractère irréversible ; s’engager, c’est savoir que la seule réponse au temps qui passe, c’est l’insertion dans le présent en vue d’un futur dont on ne sait rien. Ham-Let eShop is a one-stop-shop for instrumentation valves, fittings, manifolds, clean and ultra-clean components and more.

La Vieille Tour Sélestat Facebook, La Vengeance Aux Yeux Clairs Acteurs, Ad Ille Et Vilaine Thot, Me Permettre Synonyme, Isolant Mince Bricomarché, Me Permettre Synonyme, Média Sportif Alsace, Musée D'histoire Naturelle New York Wikipedia, Brice Parfait Martinique, Charlotte De Cambridge,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *